Vendredi 22 & Samedi 23 novembre 2019 – INALCO, 65 rue des Grands Moulins, 75013 PARIS

INSCRIPTION EN LIGNE OBLIGATOIRE (formulaire ci-dessous)

Ce symposium émane d’un travail conjoint de plusieurs associations œuvrant à l’échelle régionale, nationale ou internationale à la documentation et au soutien de dispositifs d’enseignement bilingue ou plurilingue. Si ces dispositifs sont marqués par une grande variation, liée notamment à leur ancrage contextuel, ils reposent aussi sur des outils communs, aspirent à des idéaux comparables et font largement face aux mêmes défis. Ce symposium veut mettre en discussion les outils, les idéaux et les défis d’un enseignement qui offre à apprendre en plusieurs langues, intégrant les enjeux de contenus disciplinaires avec les langues d’apprentissage – enseignement de type CLIL-EMILE (impliquant des DdNL) avec des langues nationales, internationales ou régionales ; enseignement paritaire en langues régionales ; scolarisation bilingue des élèves issus de la migration, etc.

Les travaux s’articuleront autour de 4 axes :

  •  Valeurs et représentations du bi-plurilinguisme : apprendre en plusieurs langues questionne le rapport au bi-plurilinguisme ; ce rapport est–il transformé par un dispositif d’enseignement bilingue ? Comment prendre en compte la charge idéologique des langues et du lurilinguisme dans le processus éducatif ? Nous interrogerons notamment l’enjeu des politiques linguistiques.
  • Les acteurs éducatifs du bi-plurilinguisme : Autour des enseignants et des élèves interviennent certes les parents, mais aussi divers professionnels comme les orthophonistes, les psychologues scolaires, etc. qui sont ces acteurs ? se connaissent-ils ? partagent-ils un projet commun
  • Fondements didactiques de l’enseignement bi-plurilingue : apprendre/enseigner en deux langues suppose l’activation de processus spécifiques comme la mise en perspective des langues, l’alternance codique ou la construction intégrée de savoirs linguistiques etdisciplinaires ; ce type d’enseignement entretient par ailleurs des liens privilégiés avec la pédagogie de projet et la perspective actionnelle.
  • Ressources pédagogiques et gestes professionnels : apprendre/enseigner en deux langues exige des ressources pédagogiques spécifiques ; du côté de l’enseignant, des gestes professionnels nouveaux permettent de dérouler les valeurs et les aspirations propres d’un tel enseignement. Ici seront interrogés le rôle et les moyens de la formation.

Pour autant, nos travaux ne peuvent traiter en détail des secteurs particuliers de l’enseignement bi-plurilingue mais souhaitent conserver une visée transversale. Apprendre en deux langues : quelles en sont les perspectives, les acteurs, les intégrations possibles (ou non) entre institutions, formateurs, praticiens, parents, etc., les freins et … les dynamiques de développement ?
Le symposium articulera sur ses deux jours trois modalités de fonctionnement : des conférences, des ateliers et des tables rondes. Il favorisera le dialogue entre acteurs de la pratique pédagogique, de la recherche, des institutions et du pouvoir politique, dans un souci toujours constant de mieux comprendre et développer le terrain où se situe l’apprentissage des élèves d’aujourd’hui – des adultes de demain.

ARGUMENTAIRE

FORMULAIRE D’INSCRIPTION

POUR RENSEIGNEMENTS CONTACTER : adeb-informations@gmail.com

ATTENTION!!  NOUVEAU!!

 DESCRIPTIF DES ATELIERS

PROGRAMME DÉFINITIF